Société unipersonnelle ou statut d’auto entrepreneur : faites le bon choix !

Démarrer une activité professionnelle signifie devoir avant tout choisir un statut juridique pour représenter son activité.

Les différences sont nombreuses entre :

  • Se déclarer en tant qu’auto entrepreneur ;
  • Créer une société unipersonnelle (EURL ou SASU) ;

Les conséquences peuvent aussi être importantes, il faut donc veiller à faire les bons choix pour lancer sereinement son affaire.

Faire son choix en fonction de ses besoins professionnels

Il faut comprendre que le choix de telle ou telle forme de structure dépend de vos besoins. Il faut donc connaître parfaitement votre projet et ses enjeux pour choisir la bonne option.

Le régime fiscal des deux régimes est opposé. Le statut d’auto entrepreneur ne vous permet pas de collecter et donc de déclarer la TVA. Vous ne pouvez pas non plus déduire des charges de votre chiffre d’affaires.

Au contraire, dans une société, vous pouvez alléger votre base imposable grâce à la déduction des charges.

Ces informations sont déterminantes surtout si vous avez des charges mensuelles lourdes comme des frais d’essences ou des déplacements professionnels fréquents.

Il faut donc anticiper ces éléments pour faire le bon choix pour votre structure professionnelle. Cette étape est primordiale dans le lancement de votre entreprise et il est important d’être accompagné par un professionnel.

Les points à connaître avant un lancement

Le statut d’auto entrepreneur

Vous ne pouvez pas dépasser certains seuils en matière de chiffre d’affaires.

Il s’agit, pour l’année 2018, de :

  • 170 000 euros si vous exercez une activité de commerce ou de fourniture de logement
  • 70 000 euros pour les prestations de services et les activités libérales

Attention, si ces seuils sont dépassés, vous passez dans le régime de l’entreprise individuelle !

Par contre, l’avantage de ce statut est que les obligations comptables sont faibles. Il faut simplement tenir un livre des recettes. Il vous faut aussi un compte bancaire distinct de votre compte personnel.

La société (EURL ou SASU)

Les obligations comptables sont plus importantes. Il faut, comme dans toute société commerciale, tenir une comptabilité régulière (bilans, inventaires, comptes de résultat). Vous êtes aussi tenu de conserver vos documents justificatifs pendant 10 ans !

L’expert-comptable peut vous guider dans le choix le plus adapté à votre activité. Il vous donne toutes les précisions à connaître pour choisir la structure la plus rentable pour votre lancement professionnel.

 

Où nous trouver ?

Expert Comptable à Pau


Expert Comptable à Bayonne