Déclaration d’impôt 2017, quels frais professionnels déduire ?

Pour le calcul de votre impôt sur le revenu 2017, vous pouvez déduire de vos revenus les frais professionnels, en optant pour la déduction de frais réels. Quels frais peuvent être pris en compte, lisez nos conseils !

Déduction forfaitaire de 10%, ou…

Une déduction  de 1o% de votre rémunération nette imposable peut être appliquée. Cette déduction forfaitaire correspond aux frais professionnels courants : déplacement du domicile au lieu de travail, repas sur le lieu de travail, documentation professionnelle, etc.

Declaration import 2017 quel frais deduirent

… Frais réels

Si les frais engagés pour l’exercice de votre activité sont supérieurs à la déduction forfaitaire de 1o % des salaires et traitements imposables. Une option peut alors utilement être exercée afin que le montant réel des frais professionnels engagés soit pris en compte.

Remboursements de frais à ajouter !

Si vous optez pour les frais réels, vous devez ajouter à votre rémunération imposable les éventuels remboursements de frais que vous octroie l’entreprise, comme les indemnités kilométriques. Le calcul doit donc être fait en tenant compte de cette augmentation de revenu imposable.

Quels frais pouvez-vous déduirent?

Il existe différents types de frais déductibles, pour autant qu’ils soient engagés pour l’exercice de votre activité professionnelle. Quelques exemples :

Frais de déplacement domicile/lieu de travail.

La distance entre le domicile et le lieu de travail n’excède pas 4o km, les frais sont déductibles en intégralité. Au-delà, il faut justifier de circonstances particulières. Voir ici pour le calcul des frais kilométriques et de déplacement.

Frais de double résidence.

Si vous devez habiter et travailler dans une commune différente de celle où réside votre famille, vos frais de double résidence pourront être pris en compte au titre des frais réels : frais de logement, intérêts d’emprunt en cas d’acquisition de la seconde résidence, frais supplémentaires de nourriture, etc.

Mobilier, bureau, ordinateur…

Les dépenses de matériel en rapport direct avec votre profession peuvent aussi être déduites du revenu imposable. Le montant de la dépense déductible est alors la différence entre la valeur réelle du bien au premier et dernier jour de l’année concernée.

Il est possible de déduire le prix d’acquisition des matériels dont la valeur n’excède pas 500€hors taxes. Lorsque cette valeur est supérieure, il est admis de déduire une somme égale à une annuité d’amortissement calculée selon le mode linéaire.

Bien entendu, cela suppose que ces matériels soient effectivement utilisés dans le cadre et pour les besoins de l’activité professionnelle. En cas d’utilisation professionnelle et personnelle, la déduction est réduite à proportion de l’utilisation privée (rép. min. Charasse :AN 20.09.2016 n° 70340).

En conclusion

Comparez la déduction des frais réels avec la déduction forfaitaire de l0 % pour faire le bon choix. Parmi les frais réels, il est admis de retenir les dépenses de mobilier, de matériel informatique, d’outillage, etc. en rapport direct avec la profession. En cas d’utilisation mixte, n’oubliez pas de proratiser la déduction…

Où nous trouver ?

Expert Comptable à Pau


Expert Comptable à Bayonne